13 quai de la Tournelle à
75005 PARIS

01 44 75 58 00
Bijoux Or
Bijoux Argent
Créations
BIJOUTERIE
Bagues
Boucles d'oreilles
Bracelets
Broches
Colliers
Pendentifs
   
Labradorite ou Spectrolite
[PIERRES]
 
 

La LABRADORITE ou SPECTROLITE

Aluminosilicate de sodium et de calcium. Appartient au groupe des feldspaths plagioclases.
Couleur : grise aux irisations multicolores dominées par le bleu et le vert.
Principaux gisements : Canada (Labrador), États-Unis (Utah), Madagascar, Mexique, Australie, Russie, Finlande, Norvège.

La labradorite doit son nom au Labrador,  province du Canada où elle fût découverte en 1770 par M. Wolfe. Découverte en Finlande, elle prend le nom de spectrolite.  Elle est rapidement appréciée pour sa labradorescence. Ses irisations sont dues à sa texture en minuscules lamelles parallèles qui provoque de vives interférences de couleurs spectrales où le bleu et le vert dominent. On en fait des vases, des coupes et de nombreux objets d’art. Dès sa découverte son succès est remarquable, tant dans la bijouterie et la joaillerie européenne, qu’américaine. La labradorite est utilisée taillée en plaques, en cabochons, en boules, elle est également sculptée en camées et en intailles. C’est sous ces deux aspects qu’elle pare à partir de 1860 les bijoux de style néo-antique (Tiffany et Co) et de style néo-égyptien (Paul Brandt). En 1963, le maître joaillier Pierre Sterlé crée une broche oiseau au corps de labradorite, aux ailes d’or et de diamants.
En litho-thérapie, on attribue à la labradorite des vertus protectrices. Elle agirait comme une éponge, en absorbant les énergies négatives. En protégeant ainsi son utilisateur, elle renforcerait le don de plaire, diminuerait les fatigues physiques et intellectuelles et augmenterait les facultés d’auto-guérison.

En savoir davantage sur la famille des feldspaths.

      
 

 
 
 
 
Retour